Résistances tubulaires blindées type RTB

Images: 

Utilisation

Les résistances tubulaires blindées sont utilisées pour le chauffage de liquides et de gaz, par convection et pour le chauffage de solides, par conduction et rayonnement infrarouge.

Ce sont des résistances polyvalentes utilisées dans de nombreuses applications.

Elles sont généralement formées, elles peuvent être munies de manchons filetés pour les fixer et d'entretoises pour les maintenir en position.

Température maximum d’utilisation des résistances chauffantes : 800°C, charge suivant utilisation,  voir tableau.

Description Technique

  • Fil en alliage résistif boudiné ;
  • Isolation en poudre d’oxyde de magnésium comprimée ;
  • Blindage par tube métallique, en inox (Aisi 304, Aisi 321, Aisi 316), alliage de nickel (Incoloy 800, Incoloy 825) ou en cuivre ;
  • Diamètre: 6,5– 8 – 10 – 13,5 – 16mm ;
  • Longueur non chauffante en tige acier ;
  • Tension de 12 à 660V Monophasé, courant alternatif ou continu ;
  • Connexion par tige lisse ou filetée (M4, M5, M6 selon diamètre), cosses Faston, fils isolés, bornes plates…
  • Formage sur mesure, voir les schémas en bas de page ;

Les éléments ont un rayon de courbure minimal qui dépend du diamètre et de la matière de la résistance ;

  • Manchons de fixation. Il existe une grande diversité de manchons qui sont choisis en fonction du diamètre de la résistance et de son moyen de fixation. Les manchons peuvent être en acier traité, en laiton ou en inox. Ils sont sertis, brasés ou soudés en fonction du niveau d’étanchéité nécessaire et de leur exposition à la  corrosion. Il faut également penser à vérifier que la longueur filetée du manchon est suffisamment longue pour dépasser de la pièce support et permettre l’assemblage d’un écrou et d’un joint.

Etanchéité époxy (température maximum au niveau des connexions 160°C), Silicone (350°C), ou  bouchage ciment réfractaire (500°C).


Galerie

Variantes possibles

  • D’autres blindages existent pour des applications spécifiques, titane, gaine téflon, acier ;
  • D’autres diamètres sont possibles, merci de contacter notre service commercial ;
  • Les résistances pour chauffer des solides peuvent être montées dans des gorges. Dans ce cas, merci de nous faire parvenir un plan détaillé de l’outillage ou de nous envoyer l’outillage pour assemblage de la résistance dans nos ateliers ;
  • Les résistances pour chauffer des solides peuvent être formées avec un méplat pour augmenter la surface d’échange thermique ou montées au maillet dans des gorges ;
  • D’autres formages sont possibles, n’hésitez pas à envoyer un schéma ou un plan à nos équipes commerciales. Pour les formages complexes, nous vous recommandons de nous faire parvenir un modèle ;

L’assemblage par raccords à olive est une alternative aux manchons. Ils laissent une liberté au client sur la position exacte de fixation de l’élément et permettent un remplacement rapide des éléments.

Montage

La longueur non chauffante est un paramètre essentiel de la résistance. Pour les éléments chauffant de l’air ou des solides, il faut s’assurer qu’elle soit suffisamment longue pour que l'étanchéité et les connexions électriques situées à l'extrémité de la résistance ne soient pas détériorées par une température trop élevée.

Pour les résistances chauffant des liquides, il faut s’assurer que la partie chauffante soit toujours immergée. Lorsque l’on fait chauffer, dans l'air, une résistance conçue pour chauffer des liquides, elle se détruit.

Il est possible de déterminer la longueur non chauffante d'une résistance dont le blindage est amagnétique,  à l’aide d’un aimant.

Pour assurer un bon fonctionnement des résistances tubulaires blindées, l’utilisateur doit prévoir un système de régulation de la température.

Il est recommandé de protéger l’extrémité des résistances tubulaires blindées de l’humidité grâce à une bonne étanchéité. En effet, toute pénétration d'humidité dans l'élément est susceptible d'engendrer des courants de fuite et dans ce cas, les résistances ne sont pas réparables.

Pour commander

Afin de nous permettre  de déterminer la nature du tube de blindage, pour une bonne résistance à la corrosion ainsi que la charge maximale, merci de nous préciser impérativement votre application, la nature du produit à chauffer, ainsi que sa température d’utilisation.

Résistances tubulaires blindées type RTB, tube en ….., diamètre……..mm, formée en …., dimensions …., L Nc (Non chauffante) …..mm, puissance …. W, Tension ….V - type de fixation, type de connexion, support ou entretoise  éventuels.

Ou télécharger notre formulaire de commande pour résistances tubulaires blindées.

Exemple : Résistances tubulaires blindées type RTB pour chauffage d’air, tube en AISI 321, diamètre 8 mm,  formée en épingle simple, L=400mm, L Nc = 60 mm, E= 36mm, 500W, 230Vavec manchons M12 sertis et bornes filetées M4